dimanche 26 février 2012

Chronique : Hunger Games - Tome 1





Ça y est ! J'en suis venue à bout, et les 3/4 sont passés comme une lettre à la poste ! Le début m'avait quelque peu perturbée, je n'accrochais pas beaucoup mais visionner la BA du film à venir m'avait donné envie de dépasser cette première impression. D'autant que les avis que j'avais pu glaner confirmaient le positif du livre.

Je me suis donc un peu forcée et comme le développement se fait relativement rapidement - on entre dans le vif du sujet très vite - le pari fut gagné en un tour de main. Je suis donc restée scotchée du début à la fin.

Attention, spoilers inside !!

J'étais perplexe au départ, connaissant le pitch du bouquin. J'avais peur que ça traîne en longueur pour le "plantage" de décor et la progression des Jeux. Mais rien de cela. Au contraire. 

Le plantage se fait relativement vite : on arrive aisément sans fioritures à la scène de l'élection des candidats. Une fois cela réalisé, le tout s'enchaîne. Les candidats sont emmenés au Capitole. Là encore, des détails qui se glissent de manière fluide et pertinente. 

Le point intéressant, c'est que l'auteure se sert des flashbacks pour établir une certaine amitié pour les personnages, et notamment le personnage de Peeta. Je parlerai plus tard de Katniss. Concernant ledit jeune homme, fils du boulanger, Suzanne Collins joue sur une certaine ambiguïté du personnage, tantôt relativement distant et méprisant (surtout dans ses attitudes, plus que dans ses paroles), tantôt protecteur à l'égard de Katniss et cela par des moyens détournés.

Cette dualité est justement agréable pour ne pas dire séduisante, sinon, on saurait tout de suite qu'ils vont tomber amoureux. Mais est-ce le cas ? Finalement, on se pose la question jusqu'à la fin et encore, on peut avoir quelques doutes quand tout se dévoile dans les deux derniers chapitres.

De là, intervient le ressenti pour Katniss. Plusieurs fois, j'ai eu envie de lui coller des baffes. Non pas qu'elle soit une Mary-Sue, pas vraiment à vrai dire. Mais son protectionnisme outrancier, sa préservation puis son exultation manigancée ont eu parfois raison de ma patience. J'ai plusieurs fois eu l'envie qu'ils se bouffent le nez, se disputent violemment et s'embrassent enfin pour la sacro-sainte réconciliation naturelle. Hélas ! non. Rien de tout ça. Cependant, certains comportements, certaines démonstrations, certains signes ne trompent pas. De l'amour, il y en a. Peut-être pas le même dans le chef de chacun mais qu'importe, on peut ne pas tomber amoureux au premier regard ;-)

Concernant la progression des Jeux de la faim en eux-mêmes, je dois reconnaitre que l'auteure a fait preuve d'un grand talent. J'ai été happée par la manière dont elle a su gérer la tension, l'évolution - sans que cela ne devienne lourd et ennuyeux - et la montée en puissance des différents concurrents. C'est un pari plus que réussi à nouveau.

Pour  ce qui est de l'écriture en elle-même, raconter l'histoire au présent est osé - j'ai beaucoup de mal à le faire, toujours tendance à revenir au passé simple - et je salue bien bas l'auteure pour m'avoir embarquée avec elle malgré cet aspect rebutant. 

Ce matin, quand j'ai fermé le livre, je me suis plongée sur le net pour en savoir plus et j'ai tremblé. Je tremble encore parce que je ne pourrai pas m'acheter les livres tout de suite et que je devrai donc patienter encore un peu. 

Qu'à cela ne tienne, ma PAL crie au secours ^^

8 commentaires:

  1. Celui-là est sur ma liste de romans à acheter.
    Je vais bientôt craquer je le sens !

    RépondreSupprimer
  2. Craque, Léa, craque ! Il est très chouette ! ;-)

    RépondreSupprimer
  3. je crois que Katniss n'a pas fini de t'énerver :) Moi c'est avec Peeta que j'ai eu beaucoup de mal, jusqu'au troisième tome c'est dire!
    Bon courage pour l'attente!!

    RépondreSupprimer
  4. Ahhhhhhhhhh, quel spoiler ! ;-)

    RépondreSupprimer
  5. J'ai craqué sur celui ci la semaine dernière et il est le prochain sur ma Pal. Je reviendrai lire ton article une fois que je l'aurai terminé.

    RépondreSupprimer
  6. Voilà, lu. Le livre et l'article. Comme toi, je suis restée scotchée au livre (lu en trois jours). Un vrai régal. Je dois avouer que le personnage de Katniss m'a aussi énervée par moments. Je l'aurais aimée moins calculatrice. J'aime beaucoup le personnage de Peeta. Je pense aller voir le film maintenant... L'as-tu vu ?
    A bientôt, Malka

    RépondreSupprimer
  7. Oui, je l'ai vu aussi. Beaucoup aimé, même si j'aurais préféré une meilleure adaptation encore. Cela reste une adaptation honnête avec des personnages attachants, des belles surprises et un rythme bien entretenu dans l'ensemble.

    RépondreSupprimer

Merci de faire vivre ce blog ! A très bientôt !

Mes livres sur Babelio.com