samedi 18 janvier 2014

L'écriture masochiste ou comment écrire deux romans à la fois

(ce qui m'a inspiré Panthéon... canon, n'est-ce pas ?)

Le dernier né de mon imagination s'appelle Panthéon. 
Il est la concrétisation d'années de cogitation pour monter un projet-hommage à ma seconde patrie, celle de mon coeur : l'Égypte. 

Ce pays dans lequel je me suis rendue cinq fois est une terre où il faisait bon vivre. Avant. Avant tous les chambardements qui ébranlent l'ancienne terre des pharaons depuis quatre ans environ.
Quand je vois les images à la télévision, mon coeur verse des larmes de sang. La violence, le déni du patrimoine inestimable par les politiques...  quelle tristesse.

Ainsi, Panthéon dans sa dimension fiction et SFFF, m'apporte ce regain d'énergie dans mon quotidien fort chargé.

Retour sur le pitch du roman :

"Longtemps, ils ont été domestiqués, considérés comme de simples animaux sans cervelle. Mais aujourd'hui, cet âge est révolu. Par les pouvoirs de la magie ancestrale qui existait aux temps des pharaons, l'un d'eux est revenu, bien décidé à faire revenir leur semblable. Ces humains qui ont cru que les domestiquer rendrait les choses plus faciles se sont lourdement trompés. Aujourd'hui, les chats se rappellent de leurs vies d'antan. Ils savent qui ils furent avant. Des dieux. Les dieux de l'Ancienne Égypte. Et maintenant, leur heure va sonner."

C'est un projet ambitieux, comme ceux que je cogite en ce moment. Faut croire que je suis en phase avec mon imaginaire et surtout, ma motivation.
Ce projet sera encore un projet lourd aussi, faut bien le dire. Des recherches, je dois en faire à nouveau même si j'ai encore de bons restes de mes voyages et des bouquins que j'ai déjà dévoré sur le sujet. Ma bibliothèque va encore me détester après ça !

Je disais donc dans le titre... L'écriture masochiste ou comment écrire deux romans à la fois. Oui, parce que moi, je ne fais jamais rien à moitié. Je le fais en double.
Ainsi, dans ma grande folie, j'ai entrepris d'écrire deux romans en même temps (pas les deux fichiers ouverts en même temps, je vous rassure ^^ sait-on jamais !). 
Celui que je vous présente plus haut et un autre, tout aussi ambitieux (plus encore sans doute vu les recherches qu'il me demande et la nouvelle qui me tombe dessus depuis deux semaines à savoir que le lieu où se passe mon roman est en question pour une démolition présumée dans le futur) qui s'intitule Rédemption. 

Autrement dit, je me complique la vie. Oui, mais... j'aime ça ! Le compliqué, ça me ressemble et qui se ressemble s'assemble. Vous avez suivi ?

Ainsi, je me suis concoctée un agenda de ministre (si si ^^) : j'alterne au moins un jour sur deux l'écriture des romans. Un jour l'un, un jour l'autre. Quand je suis super motivée (comme ces deux derniers jours), j'écris sur les deux. Un peu pour l'un et un peu pour l'autre. Ca me permet de garder le fil dans les deux histoires, de rester connectée à mes personnages et d'avancer malgré tout. Et je dois avouer que ça n'a pas entamé mon rythme d'écriture. Je dirais même que ça l'a boosté. Incroyable, non ?

Et qui plus est, j'ai du monde derrière moi pour me soutenir, à commencer par deux de mes trois marraines qui ont aussi suivi le lancement du projet Rédemption et qui ont adhéré à Panthéon également. Notons que ma troisième marraine a adhéré aussi à Panthéon. Ce dont je suis naturellement ravie.
Mais il n'y a pas qu'elles trois. Non, j'ai d'autre supportrices et supporters des deux projets et ça, c'est génial. 

Cette fois, je n'écris plus pour moi uniquement. J'écris aussi parce que je vois que ça fonctionne chez les autres (qui plus est quand on est encouragé par un éditeur qui croit en l'un des deux projets! Magnifique !).

Voilà ce qu'il en est pour le moment ! 

A très vite pour d'autres rendez-vous (dont très très prochainement, les interviews !)


8 commentaires:

  1. C'est clair que c'est ambitieux, en même temps, tes deux projets sont si différents que je pense que tu peux passer de l'un à l'autre sans trop de soucis, non ? En tout cas, il y a peu de risque que tu te mélanges les pinceaux.
    Puis j'adore les deux pitch, alors j'espère que tu arriveras à les terminer tous les deux de front !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, pour ça, aucun problème. Je n'ai pas besoin de relire mes notes pour me replonger dedans ^^
      En revanche pour ce qui est de terminer, c'est bien là que se posera la question sur le long terme. On verra bien. Je profite tant que cela fonctionne ! ;-)

      Supprimer
  2. Je suis admiratif, un grand bravo ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! J'aime vivre dangereusement ;)

      Supprimer
  3. Alors là, je dis Bravo ! Joli pitch que celui de Panthéon...

    RépondreSupprimer

Merci de faire vivre ce blog ! A très bientôt !

Mes livres sur Babelio.com