lundi 4 août 2014

[Chronique] Les nécrophiles anonymes (T2) : L'étrange cas du Docteur Ravna et de Monsieur Gray ~ Cécile Duquenne

 
 
Titre : L'étrange cas du Docteur Ravna et de Monsieur Gray (T2 des Nécrophiles anonymes)
Auteure : Cécile Duquenne
Editeur : Bragelonne
Nombre de pages : 108
 
Quatrième de couverture :
 
Depuis toutes ces années où il arpente la Terre en tant que vampire, Bob ne s’était jamais autant attaché à un humain qu’il ne l’est désormais à Népomucène. C’est donc sans hésiter qu’il lui confie ses journaux intimes, dont la lecture montre bien à quel point la schizophrénie est monnaie courante chez les vampires. Car quand on vit aussi longtemps, on finit forcément par cloisonner sa vie... et le manipulateur qui se fait appeler Dorian Gray l’a bien compris. En se jetant droit dans la gueule du loup, Bob se croit-il à l’abri ?
 
A lire si vous aimez :
 
- les vampires aux multiples vies
- les personnages charismatiques et mystérieux
- les histoires d'amour hors du temps et totalement atypiques
 
A éviter si vous cherchez :
 
- du sexe
- des personnages sans reliefs
- de la romance classique
 
Mon avis :
 
J'attendais de pouvoir lire la suite de Quadruple assassinat dans la rue de la morgue depuis longtemps mais ma PAL immense ne m'aidait pas.
C'est chose faite désormais.
Que dire ?
J'ai adoré !
 
Cet épisode est dans la même veine que le premier : rythmé, dynamique, intriguant. On découvre d'autres facettes des personnages et des personnages secondaires mais tout aussi intéressants viennent se greffer au récit et c'est d'autant plus agréable à lire, surtout quand ils nous renseignent sur Bob !
 
Le tandem Népo - Bob est toujours aussi savoureux et la fin... wow ! Je l'attendais avec une telle impatience et elle est venue. J'en suis ravie et il m'a fallu un moment avant que le sourire qu'elle m'a procuré ne s'efface tant j'étais contente. Cela a fonctionné à merveille et que cela s'inscrit dans une certaine logique du récit, même si l'auteure aurait pu ne pas y céder aussi. Après tout, rien ne présageait de cela non plus à tout prix, même si cela restait un souhait secret - ou non - des lecteurs.
 
Cet épisode est de bonne facture et la relation entre Bob et Dorian Gray met du piquant dans une intrigue différente du premier tome, mais tout autant palpitante.
De plus, il est agréable de voir que l'auteur sait donner du relief à ces personnages, de sorte que l'on ne s'en lasse pas et qu'on apprécie de les voir évoluer eux aussi.
 
Autant dire que je ne peux que vous encourager à découvrir cette série, dont un troisième tome est aussi prévu et que j'ai hâte de le découvrir !
 
Bravo Cécile !
 
 

4 commentaires:

  1. Une chronique qui donne bien envie :)

    RépondreSupprimer
  2. Je suis en train de lire le premier tome et je patine un peu dessus... ta chronique du tome 2 me donne envie d'insister et de terminer le tome 1.
    Merci beaucoup pour ce petit coup de fouet ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honnêtement, les deux tomes n'ont rien à voir hormis de mettre en scène les mêmes persos. L'histoire du second tome est plus introspective, plus personnelle à un des deux persos et de fait, l'autre évolue également par le même biais. C'est vraiment intéressant à lire !

      Supprimer

Merci de faire vivre ce blog ! A très bientôt !

Mes livres sur Babelio.com